samedi 8 janvier 2011

Analyse d’une décision de classement douteuse

@font-face {   font-family: "Calibri"; }@font-face {   font-family: "Trebuchet MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 10pt; line-height: 115%; font-size: 11pt; font-family: "Times New Roman"; }p.MsoHeader, li.MsoHeader, div.MsoHeader { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 11pt; font-family: "Times New Roman"; }p.MsoFooter, li.MsoFooter, div.MsoFooter { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 11pt; font-family: "Times New Roman"; }span.En-tteCar... [Lire la suite]
Posté par profil à 22:25 - - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 21 juillet 2009

1778 : Les premiers occupants du 12 rue de Tournon.

L’analyse des baux de 1778 est intéressante parce qu’elle permet de dater la fin de la construction de l’immeuble  La date de mai 1778 est celle qu’il fait retenir. Les débuts de l’exploitation de cet immeuble à loyers sont laborieux. Non seulement les baux se signent lentement, mais peu d’appartements sont occupés. De plus la configuration des lieux ne plait pas aux occupants (premier bail). Quant à la décoration, elle est également contestée. C’est un fait que l’on connaissait puisque c’est la famille Lesage lors de... [Lire la suite]
Posté par profil à 13:35 - - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 20 juillet 2009

La découpe des Hôtels d’Entragues ( 1774)

L’acquisition des terrains et des deux hôtels d’Entragues par Michel Neveu est intervenue à compter du 6 mai 1774. Des actes ont encore été signés deux ans plus tard du fait du montage complexe de cette opération.Ces biens étaient la propriété de la veuve d’Antoine Bergognion, seconde femme de celui-ci : Marie –Jeanne Lafont. Cette dernière était âgée, et ne pouvait plus conduire convenablement l’exploitation des deux hôtels où son défunt mari, traiteur de sa profession, avait assuré avec succès le gîte et le couvert à de nombreux... [Lire la suite]
Posté par profil à 00:21 - - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 10 juin 2009

Michel Neveu

MICHEL NEVEU époux de MARIE-GENEVIEVE ROUSSEAU   Trois documents pour établir son identité : 1.   - Arch.Paris 5 Mi/14 Michel Neveu né le 26 février 1733, baptisé à Saint-Sulpice le 27 février 1733, est le fils de Charles Neveu maître-épicier et de Marie-Louise Besnard, demeurant rue Mazarine. Son parrain est Michel Pincemaille, maître-de bas, marié à Angélique Guy. Sa marraine est Marie-Françoise Jonac, fille de feu Jean Jonac maître-apothicaire et maître-épicier. 2.   - Arch.Paris 5 Mi1/1126... [Lire la suite]
Posté par profil à 23:10 - - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 9 juin 2009

Qui demeurait au 12 rue de Tournon de 1900 jusqu’en 1950 ?

Qui demeurait  au 12 rue de Tournon de 1900 jusqu’en 1950 ? Description par l’administration de l’immeuble du 12 rue de Tournon en 1901 Entrées de cochère et croisées de face, corps de logis renfermant une cour de trois cent soixante quinze mètres carrés. Bâtiment double sur rue et au fond de cour, simple sur les côtés, élevés sur caves, de rez de chaussée, entresol, quatre étages carrés, cinquième sous comble. Construction en pierre moellons, pans de bois, jardin de trois cent cinquante mètres carrés, par le... [Lire la suite]
Posté par profil à 12:02 - - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 9 juin 2009

Qui demeurait au 12 rue de Tournon Tournon de 1876 jusqu’à la fin du siècle ?

Qui demeurait au 12 rue de Tournon de 1876 jusqu’à la fin du siècle ? L’administration décrit en 1876 cet immeuble comme suit : Le 12 rue de Tournon appartient à Madame  POIRIER veuve LEDESDET cousine, héritière au septième degré de Madeleine Masseron, qui l’a acquis par voie d’adjudication le 22 février 1872 pour la somme de 512.000 francs. A ce bien s’ajoute le 13 rue Garancière. L’immeuble se compose d’une entrée de porte cochère, 9 croisées de face, un corps de logis enfermant une cour de trois cent soixante... [Lire la suite]

mardi 9 juin 2009

Qui habitait le 12 rue de Tournon entre 1820 et 1870?

Qui demeurait au 12 rue de Tournon entre 1820 et 1870 ? Description de l’immeuble par l’administration (1853): Le 12 rue de Tournon appartient  [ depuis le 30 octobre 1820 ] à Madeleine Masseron, mariée sous le régime dotal avec convention, de réserve pour ses biens propres, soit un régime matrimonial qui tend vers la séparation de biens, avec le Comte d’Houdetot [celui-ci décédera le 20 janvier 1859], domiciliée au 10 rue de Londres à Paris IXème . Cette propriété a son entrée par une porte cochère. Elle... [Lire la suite]
Posté par profil à 12:01 - - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 19 mars 2009

Qui habitait le 12 rue de Tournon jusqu'en 1819?

Qui demeurait  au 12 rue de Tournon jusqu’en 1819 ? Entre la date de construction (1777) et le début de la Révolution, on possède encore peu d’éléments sur les locataires de l’immeuble que Michel Neveu architecte entrepreneur occupait avec sa famille, en logeant très probablement dans le grand appartement accessible par le perron de la cour donnant aussi sur le jardin. On sait néanmoins que le 6 janvier 1785, Marie Geneviève Rousseau agissant en vertu d’une procuration de son mari Michel Neveu a conclu un contrat de bail avec... [Lire la suite]
Posté par profil à 20:28 - - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 29 janvier 2009

L’architecture du 12 rue de Tournon et son architecte

L’architecture du 12 rue de Tournon et son architecte 1.- À la place du 12 rue de Tournon, du 14 rue de Tournon, du 13 rue Garancière et d’une partie actuelle de l’hôtel de Nivernais, se trouvait l’hôtel d’Entragues. Cet hôtel comportait plusieurs parties du fait des travaux successifs exécutés par les acquéreurs, d’abord Jean-Etienne Rousseau qui l’avait acquis de la famille Balzac d’Entragues, puis Antoine Bergognion, maître traiteur à Paris, qui le tenait en 1740 de la succession Rousseau. De ce fait une partie était... [Lire la suite]
jeudi 29 janvier 2009

Notes historiques sur le 12 rue de Tournon

1.- Les anciennes maisons des rues de Tournon, Garancière, Servandoni, Palatine, de Vaugirard, et de Sèvres. Notices faisant partie de l'ouvrage intitulé :les anciennes maisons de paris sous Napoléon III, par Charles Lefeuve, publié par au  Bureau des Anciennes maisons de Paris sous Napoléon III, 1863. La famille d'Houdetot reste propriétaire du n° 12, le dernier domicile de la comtesse d'Houdetot, que l'amour a rendue célèbre un demi-siècle avant sa mort. Cette maison, reconstruite par l'architecte Neveu, qui demeurait là... [Lire la suite]